Vous êtes ici : Liens Ignorer la navigationAccueil > Nos Services > Reproduction AMP CECOS > Réaliser un don > Don d’embryons
 
  Don d'embryon

 



 

Qui peut donner ses embryons ?


Ce sont les couples qui après une FIV sans ou avec micro injection (FIV ou ICSI) ont des embryons congelés pour lesquels ils n’ont pas de projet parental : ils ne veulent plus les utiliser pour obtenir une grossesse, et ne souhaitent ni les détruire ni les donner à la recherche, qui sont les deux autres possibilités qui s'offrent à eux.
Il n'est pas nécessaire que le couple donneur ait des enfants.
Seuls les embryons congelés qui n’ont plus de projet parental peuvent être donnés.


On sait depuis longtemps conserver dans l'azote liquide à - 196°C les embryons, sans affecter leur qualité ce qui permet :

  • de dissocier dans le temps le don d'embryons de son utilisation
  • de dissocier dans l'espace le lieu du don et celui de son utilisation

Les embryons donnés sont décongelés pour leur utilisation et transférés dans l’utérus de la receveuse.

 

Le premier contact pour don d’embryons

 

  • Consultation avec l’un des Médecins biologiste du Laboratoire de Biologie de la Reproduction AMP -ECOS

Lors de cette consultation, les principes du don d'embryons congelés vous seront rappelés.
Nous ferons l'historique de votre santé. Les caractères physiques du couple seront enregistrés et une enquête sur les facteurs de risques en particulier génétique sera conduite.
Le consentement du couple à donner ses embryons congelés sera établi, pour transmission au Président du Tribunal de Grande Instance de Clermont Ferrand.
A l'issue de la consultation, les deux partenaires du couple auront une prise de sang pour le contrôle des sérologies BW (Syphilis), VIH (Virus de l4immunodéficience Humaine), Hépatite B et Hépatite C et du caryotype.

 

  • La consultation avec la psychologue du CECOS

Cette consultation n'est pas normative, mais a pour but d'envisager le don d'embryon sous un angle non médical, plus éthique et social. Elle a lieu le même jour que la consultation biologique.

 

La procédure juridique


La loi relative à la Bioéthique du 06/082004 prévoit que le consentement du couple donnant ses embryons congelés soit transmis au Président du Tribunal de Grande Instance où siège le Laboratoire de Biologie de la Reproduction concerné (celui de Clermont Ferrand pour notre Laboratoire).
Nous nous chargeons de cette démarche.
Le Président du Tribunal de Grande Instance enregistre le consentement : à partir de ce moment, les embryons donnés peuvent être accueillis par un couple tiers.