Vous êtes ici : Liens Ignorer la navigationAccueil > Nos Services > Reproduction AMP CECOS > Bilan Masculin > Spermogramme / spermoculture
 
 
  Le Spermogramme  

Le Spermogramme évalue les paramètres spermatiques de bases de l'éjaculat.

 
Le volume de l'éjaculat
 
La concentration en spermatozoïdes
  
La concentration des spermatozoïdes représente le nombre de spermatozoïdes par millilitre.
La concentration des cellules rondes représente le nombre de cellules présentent dans l’éjaculat n’étant pas des spermatozoïdes (ex : globules blancs pouvant être le témoin d'une infection de la voie génitale, ou des cellules immatures issues du testicule).


 
La mobilité des spermatozoïdes

La mobilité des spermatozoïdes est le facteur essentiel pour la survenue d'une grossesse. Elle représente le pourcentage d'entre eux capables de progresser du vagin à la trompe pour féconder l'ovocyte.

La mobilité des spermatozoïdes est évaluée selon 3 catégories :
  • les mobiles progressifs (spermatozoïdes qui se déplacent)
  • les mobiles non progressifs (spermatozoïdes mobiles sur place)
  • les immobiles
 
La vitalité des spermatozoïdes

La vitalité des spermatozoïdes est évaluée par un marquage coloré, elle détermine le pourcentage de spermatozoïdes vivants.

 
Agglomérats et agglutinats

La présence d'agglomérats de spermatozoïdes peut être le témoin d'une infection du sperme. Dans ce cas, une  spermoculture  complémentaire peut-être réalisée afin d'identifier les germes impliqués dans cette infection.

La présence d'agglutinats de spermatozoïdes est le plus souvent due à l'existence d'anticorps anormalement produits par le patient qui ciblent ses propres spermatozoïdes.
Dans ce cas, un examen complémentaire peut être réalisé, le Mar-Test.



 
  Le Spermocytogramme  


Le Spermocytogramme évalue la forme des spermatozoïdes (classification de Kruger).
 
Classification de Kruger

Contrairement à une idée trop souvent répandue, le fait que la forme des spermatozoïdes soit anormale (tératozoospermie) n'a aucune incidence sur la survenue de malformations pour l'enfant à naître, mais uniquement sur les chances de survenue de grossesse.


 
  Les Normes de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS 2010)  


Les normes de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 2010) sont :
  • Concentration supérieure à 15 millions de spermatozoïdes par ml
  • Mobilité progressive supérieur à 32%
  • Vitalité supérieur à 58%
  • Concentration de cellules rondes inferieure à 1 million  par ml
  • Formes typiques supérieur à 4%

Ces normes internationales doivent être interprétées avec prudence et adaptées à chaque patient. Des variations importantes de ces données sont observées chez tous les individus d'un examen à l'autre, la réalisation d'au moins deux spermogrammes-spermocytogrammes pour pouvoir évaluer objectivement la qualité de la production des spermatozoïdes par le testicule, appelée spermatogénèse est souvent recommandée.
La spermatogénèse chez l'homme dure 74 jours, un délai de trois mois entre deux examens doit être respecté, pour être certain que le deuxième examen est bien le reflet d'un nouveau cycle de production des spermatozoïdes.



 
  La Spermoculture  


La spermoculture est la recherche de microbes dans le sperme.
Cet examen nécessite un prélèvement de sperme, effectué au Laboratoire de Biologie de la Reproduction AMP CECOS.

Ce prélèvement est analysé par le Laboratoire de Bactériologie du C.H.U. de Clermont Ferrand, qui y recherche la présence de germes pathogènes.